Publié le

Comment accorder vos tenues à votre morphologie ?

Chaque personne est unique et c’est cette diversité qui fait notre richesse. Cependant il est parfois difficile de savoir ce qui nous met le plus en valeur en fonction de notre morphologie. Voici quelques conseils ci-dessous pour vous aider à bien accorder vos pièces.

Morphologie en A

Pour toutes les femmes ayant une morphologie en A, c’est-à-dire les hanches plus larges que les épaules (on compte un écart d’au moins 10 centimètres). On va alors choisir des pièces fortes pour mettre en valeur le haut du corps.

Le but va être d’habiller le haut du corps afin de créer une illusion de volume et rééquilibrer la silhouette. Des pièces avec de la dentelle ou des « froufrous ». sont alors à privilégier Une importance toute particulière est à accorder aux bretelles, choisissez-les assez larges, afin de rester dans cet objectif d’habiller le haut du corps.

En ce qui concerne le bas du corps, les pantalons assez serrés feront parfaitement ressortir les courbes féminines de votre silhouette.

Morphologie en V

Cette morphologie s’applique aux femmes ayant des épaules larges et des hanches plus menues. On va alors attirer l’attention sur le bas du corps et sur votre taille de guêpe. Le but va être de casser la masculinité de la silhouette en mettant l’accent sur les formes féminines présentent comme les hanches.

Ainsi, pour le haut du corps, choisissez un top fluide et sans artifices et évitez bien sûr les épaulettes, les hauts moulants et les rayures horizontales. Pour le bas, optez pour des jupes ou pantalons fluides ou des shorts qui élargiront visuellement vos hanches…

Contrairement à la morphologie en A, misez sur les froufrous et les volants pour le bas.

Morphologie en H

Dans ce type de silhouette, le tour de poitrine est sensiblement égal au tour des hanches, avec une taille non marquée. Il s’agit d’une morphologie plutôt androgyne que l’on va chercher à casser avec des pièces contrastés. Vous pouvez ajouter une ceinture fine mais que l’on ne serre pas à la taille. on la laissera plutôt lâche et taille basse, qui tombe sur les hanches.

On opte pour les tops imprimés avec des manches ballons par exemple avec un pantalon taille haute mais droit et nude ou l’inverse ! Le tout est d’équilibrer et contraster la tenue. 

Morphologie en 8

Cette morphologie est sensiblement similaire à celle en H, avec un tour de poitrine égal au tour des hanches, ce qui la différencie c’est la taille marquée. Elle concerne cependant les femmes faisant une taille 40 ou plus.

L’important va être de mettre en avant les courbes féminines et généreuses. Pour ce faire, osez les robes moulantes si vous vous sentez à l’aise. Cela permettra d’accentuer vos formes. 

Pour les moins à l’aise avec ces jolies formes généreuses du corps féminin, vous pouvez également opter pour des combinaisons ou des pantalons flare avec un haut cache-cœur qui mettra en avant votre taille. 

Morphologie en X

Il s’agit là d’une déclinaison de la morphologie en 8, mais pour les femmes faisant une taille 34, 36 ou encore 38. Votre tour de poitrine est à peu près équivalent à votre tour des hanches et vous possédez une taille très marquée.

La bonne nouvelle, c’est que presque tout vous va, alors on en profite et on choisit en fonction de son humeur du jour. Vous pouvez cependant accentuer votre jolie taille marquée en osant les matières fluides ou dès pièces plus précises comme les robes portefeuille, le trench, les cols bénitiers ou les jeans taille haute.

Morphologie en O

Si vous faîtes une taille égale ou supérieure au 46, vous avez une morphologie en O. Le but va être de mettre en avant vos atouts féminins et votre taille, ainsi vous pouvez miser sur des coupes légères et structurées.

On évite les vêtements trop larges ou trop moulants pour laisser place aux tailles hautes et aux jeans droits qui rééquilibrent la silhouette. Évitez également les rayures horizontales et les imprimés trop chargés.

Rien de vous empêche de porter de la couleur. Les jupes trapèze, les talons fins et les vestes cintrés sont vos alliés.

Publié le

Comment assortir les couleurs de vos tenues ?

Le soleil est de retour et la couleur nous fait envie ! Fini les gros pulls noir et les doudounes ternes, on a envie de se faire remarquer. Le problème c’est qu’il ne faut pas trop en faire non plus. C’est pour cela qu’on a décidé de vous donner quelques conseils pour assortir parfaitement vos couleurs. 

Cet été c’est le grand retour du monochrome ! De ce côté là, pas de prise de tête tout est assorti, mais pour pousser la tendance un peu plus loin on peut rajouter un petit détail d’une autre couleur pour compléter le look. 

Un exemple : la veste tailleur trion, un petit short orange et le détail qui tue, un petit sac bleu.

Pour associer les couleurs c’est facile, il suffit de jeter un œil au « cercle chromatique », que vous retrouvez facilement sur internet. Si deux couleurs sont opposées c’est qu’elles vont ensembles (oui dit comme ça c’est contradictoire mais on vous jure que ça marche !). Par exemple on retrouve le jaune et le violet, le orange et le bleu ou encore le rouge et le vert.

Marier originalité et élégance

Bien sûr on évite de porter toutes ces couleurs en même temps, le mieux est de ne pas en porter plus de trois par tenue. Cela permet le parfait équilibre. Vous pouvez également jouer sur les tons de couleurs avec par exemple deux tons neutres, comme le beige ou les couleurs pastel, associé à une couleur plus flashy. En parlant des couleurs pastel, elles sont très tendance pour cet été et apportent une véritable touche de féminité. Néanmoins on note également le retour du rose, du vert et du bleu un peu plus pep’s ! 

Notre astuce : accordez vos vêtements et avec le reflet de vos cheveux ! 

Pour les brunettes, pensez au bleu roi, au fushia, au bordeaux et au vert sapin. Pour les cheveux clairs, optez pour le bleu pastel, le rose pastel (en fait un peu toutes les couleurs pastel) et le camel. Et pour les rousses, le kaki, le bleu marine ou encore le terracotta. Bien sûr, ne vous restreignez pas qu’à ces couleurs et amusez-vous sans limites. 

Nos combos gagnants pour cet été : 

  • Le rouge et le rose. Vous ne rêvez pas ces deux couleurs vont bel et bien ensemble).  
  • Le violet, rose et le vert. Oui il faut oser !  
  • Le bleu, jean et le rouge. un peu plus classique. 
  • Enfin soyez sur de vos choix avec le beige, le blanc, le lin et les matières fluides.
Publié le

Comment accessoiriser sa robe tailleur ?

Même avec une jolie robe tailleur Charles Kadi, une tenue n’est rien sans accessoire ! Un simple foulard, des bijoux ou une ceinture bien choisie permettent de sublimer une tenue qui serait sinon plus inaperçue. On s’est tous déjà retrouvé face à notre miroir en n’étant qu’à moitié convaincu. C’est pour cela qu’on a décidé de vous partager quelques astuces et quelques bonnes adresses pour ajouter cette petite touche manquante.

Evidemment, la première chose à laquelle on pense ce sont les bijoux. Cet été, les boucles d’oreilles monteront au-dessus de la liste de nos envies. Notamment une tendance bien spéciale : les boucles d’oreilles et piercing sur toute l’oreille. Cela se décline de plusieurs façons, à perles,en diamant, de style graphique ou romantique, en argent ou en or, sans oublier les boucles dépareillées.

Grâce à cette multitude de déclinaisons, les boucles d’oreilles donnent cette touche de fantaisie à la tenue.  Pour un look dans l’air du temps, vous pouvez porter tous ces modèles en toutes circonstances, soit en paire, soit en mono-boucle. Ce sont vraiment les accessoires indispensables pour s’amuser avec la mode, en adoptant des looks affirmés ainsi qu’en sublimant vos looks estivaux. 

Par exemple, une tenue très simple mais 100% efficace : la robe tailleur Salins, une paire de mules et des boucles d’oreilles en camaïeu de bleu.

Le sac à main comme accessoire ultime ? 

Bien sûr, l’accessoire phare n’est autre que le sac. Qu’il soit panier, mini ou transparent, il s’impose comme l’indispensable à avoir dans sa garde robe. Cet été, la grande tendance de la maroquinerie est le sac seau. Avec ses lignes épurées, son aspect vintage et sa forme structurée, il a tout pour plaire. Les marques se montrent originales en l’enrichissant de perles nacrées, en version mini-panier en osier, en revisitant les anses à l’aide d’un imprimé écailles, façonnées de bambou ou remplacées par un foulard de soie. 

Le sac seau a d’abord un point de vue pratique. Avec ce sac, on ne transporte que l’essentiel. Ce sac assure un bon confort grâce à sa bandoulière. Pour bien le porter, il faut prendre en compte le modèle choisi. Soit vous choisissez un sac à main classique de couleur pastel ou neutre en le contrastant à une tenue aux couleurs plus intenses. À l’inverse, vous pouvez prendre un sac à main fantaisie à imprimé, perlé ou en raphia, associé avec une tenue aux teintes plus sobres. Le sac suffira à lui seul pour sublimer votre tenue.

Publié le

Comment limiter mon impact environnemental

Chaque année, des millions de tonnes de textiles sont perdues lors de la production de tissus et de vêtements, avant-même que ces derniers ne soient vendus. On estime à près de 15% la part des matières textiles perdues pendant la découpe , gaspillée dans les chutes ou les fins de rouleaux. Le gaspillage des tissus est aussi une perte de ressources naturelles et humaines qui ont été mobilisées pour fabriquer les tissus et vêtements.

En revalorisant ces pertes, on peut prolonger le cycle de vie de ces matières textiles, éviter une production inutile et réduire la demande en ressources naturelles.

J’ai ainsi choisi de me fournir en fins de rouleaux pour plus de 90% de mes besoins en textile. En procédant ainsi j’évite la production inutile de nouvelles matières premières.